La fibre optique à Pessac

Compte-rendu sommaire de la conférence de presse donnée par Orange

le 6 avril 2012

 

Participants : Alain Rousset, Jean-Jacques Benoît, Jean-Louis Haurie, Bruno Janet (Directeur des relations avec les collectivités locales d’Orange)

En préambule, Jean-Jacques Benoît rappelle l’importance que la ville accorde au numérique dans sa vie sociale. Ce projet concerne essentiellement les quartiers pavillonnaires de Magonty et Cap de Bos, qui sont actuellement insuffisamment équipés. Un plan mis à la disposition du public (voir à la fin du CR) montre qu’une partie du centre ville est également concerné par ce projet, ainsi qu’une partie de Mérignac qui a été « oubliée » lors du déploiement de la fibre optique sur Beutre. Le développement du numérique à Pessac permettra de favoriser, en particulier, l’informatique administrative, les équipements des écoles, le portail associatif. Le centre ville sera un lieu d’activité autour du numérique.

Bruno Janet (Orange) annonce qu’Orange investit 2 Mds € sur 2010-2015 sur le déploiement en France de la fibre optique pour la première tranche, ce qui permettra une couverture de 10 millions de foyers en 2015, 15 millions en 2020.

Photo Sud-Ouest

En 2010-2012, la fibre optique équipera toutes les régions métropolitaines, en 2013-2015, elle équipera tous les départements, l’objectif étant de couvrir 100% des communes en 5 ans.

Sur le  plan technique, le réseau passera par un certain nombre de coffrets appelés points de mutualisation, qui peuvent desservir jusqu’à 350 utilisateurs. Il empruntera les gaines existantes.

M. Janet a pris l’engagement à ce que le premier point de mutualisation sera effectif en septembre. Il souhaite que le premier soit raccordé avant la fin de l'année.

Un comité de suivi et d'information publique qui comprendra des membres du comité de quartier sera créé avant le démarrage des travaux. Une réunion d'information est envisagée en septembre.

Le financement est assuré par Orange.

Alain Rousset fait part de sa satisfaction de voir l’aboutissement de ce projet et reconnaît l’importance de la pression exercée par les habitants par le biais des syndicats de quartiers pour accélérer l’équipement de leur quartier. Il souhaite également que l’équipement de ces premiers quartiers ne se fera pas au détriment des autres quartiers de la part d’Orange.

Au passage, il remarque le progrès réalisé : les collectivités ne financent plus ce type d’opération.

Il cite les nouvelles fonctions qui seront possibles, notamment dans le domaine de la santé.

Q. Serge Degueil demande comment s’effectuera le branchement des foyers au réseau.

R. La fourniture d’Orange s’arrêtera à l’entrée des propriétés. Le branchement sera de la responsabilité des propriétaires via l’opérateur de leur choix. Les modalités ne sont pas fixées à ce jour.

Q. Yves Schmidt signale que dans le quartier de Magonty, les réseaux ne sont pas tous souterrains. Qu’est il prévu pour desservir les usagers desservis en aérien ?

R. La fibre optique passera en aérien.

Planning. Les travaux débuteront en 2012 et seront achevés en 2013.

La réunion s’achève par une démonstration de raccordement de deux fibres optiques qui sont réalisés dans des conditions de précision remarquables grâce à un petit coffret qui rassemble toutes les fonctions de réalisation et de contrôle.

Plan de déploiement de la fibre optique sur Pessac (en bleu, ce qui sera réalisé)

Pour voir un agrandissement du plan, cliquez ici.