Magonty porte de la forêt!

L'histoire du quartier de Magonty

Magonty à travers les champs

La vie à Magonty avant 1960

d'après une exposition réalisée par Claudine JOUSSE (janvier 2001)

Avant-propos

Dans la continuité de l'exposition Si le Peugue m'était conté, restituant un fragment de notre histoire régionale, voici présenté un fonds documentaire photographique sur Magonty il y a un demi-siècle.

La photographie restitue un patrimoine imagier de la collectivité et de son histoire. Elle donne une conscience vive du déroulement du temps [1].

Restitution également de quelques mots gascons retrouvés ici et là, témoignage d'une oralité oubliée.

Patrimoine d'une langue, le gascon constitue, dans l'ensemble occitano-roman, une entité ethnique tout à fait originale, au moins autant, sinon davantage que le catalan [2].

De ce passé agricole et campagnard, il nous reste aujourd'hui trois exploitants en exercice, à Tartifume, au Bleu et rue du Merle. Ils nous permettent d'apprécier cet environnement à la fois si proche et si lointain de notre quartier.

Remerciements

Mes remerciements iront avant tout aux anciens de Magonty, qui ont bien voulu fouiller dans leurs archives personnelles, afin de me permettre aujourd'hui de vous présenter ces images disparues.

Ces anciens nous rappellent, bien souvent, que Magonty a beaucoup changé en un demi-siècle. De son passé, quelques fois difficile, il nous est parvenu un quartier qui reste bien agréable à vivre, même si beaucoup de champs ont été remplacés par des jardins.

Noms des personnes ayant prêté des documents photographiques pour cette exposition :

M. et Mme Picou, Mme Mora, Mme Sabouriaut, Mme Colas, M. Régeon, M. et Mme Perris, M. et Mme Dubourg, M. Daucourt (Historial de Pessac).

Claudine Jousse

Plan de l'exposition

Le gemmage

Les jardins

La moisson

Les foins

Les labours

Les travaux des champs

L'élévage

La production

Le cheval

Le transport

Les paysans